Ça ne vaut pas trois francs six sous

Mais vous en demandez beaucoup,

Et pour le labeur et l'effort

Vous payez en monnaie de mort.

Masse amassée massant les pieds

D'affreux vilains gratte-papier.

Grattent et nivellent par le bas,

Faut bien refourguer son tabac.

Ça n'est pas bon pour la santé ?

Gratte-moi donc le bout du nez.

Il est si court celui de ceux

Qui ont de l'or collé aux yeux.

Ça ne vaut pas trois francs six sous

Mais vous en demandez beaucoup,

Et pour le labeur et l'effort

Vous payez en monnaie de mort.

Les chemins de facilité,

Démagogie trop frelatée.

Je te mens du matin au soir,

Faut bien s'arroger le pouvoir.

Ça n'est pas bon pour ton moral ?

Petit dégât collatéral.

Mais j'ai du cœur et des dollars :

Reçois la couenne de mon lard.

Ça ne vaut pas trois francs six sous

Mais vous en demandez beaucoup,

Et pour le labeur et l'effort

Vous payez en monnaie de mort.

Je ne sais pas, je ne sais plus,

Je crois que je n'ai jamais su,

Mais j'ai le cœur à résister,

Mais je persiste à exister.

Je ne veux pas, je ne veux plus,

Je n'ai jamais vraiment voulu,

Mais n'en déplaise aux ricaneurs

Je conserverai mon honneur.

Ça ne vaut pas trois francs six sous

Mais vous en demandez beaucoup,

Et pour le labeur et l'effort

Vous payez en monnaie de mort.