paroles et musique : Kim-Thuy NGUYEN

À mon pauvre père sans terre
À mon pauvre père qui erre

Dans son passé qui l'enchaîne
À ses racines qui saignent
Tu as quitté tous tes frères
Pour protéger ma chère mère
Qui a dû quitter la sienne
Pour qu'un beau jour je revienne

Libre comme l'eau dans un verre

À ma pauvre mère sans mère
À ma pauvre mère qui se perd
Dans ses souvenirs les pires
Ceux qu'elle garde pour maudire
Cette fratricide guerre
Celle qui la fait étrangère
Dans son pays loin d'ici
Et maintenant tu survis

Libre comme l'eau dans un verre

Libre comme l'eau dans un verre
Ou que j'aille maman
Je garde ta souffrance au ventre
Je fais de mon mieux papa
Pour ne jamais baisser les bras
Les frontières maman
J'les vois dans le regard des gens
Mais je te promets papa
De ne jamais fermer mes bras

Et chaque jour j'enterre dans ma chair
Vos blessures, toutes vos colères
Je veux pouvoir grandir sans écorce
Même si la vie m'écorche
Quel que soit son goût amer
Les insultes qu'elle me sert
Votre histoire sera ma force
Je bomberai toujours le torse

Libre comme l'eau dans un verre

Libre comme l'eau dans un verre
Ou que j'aille maman
Je garde ta souffrance au ventre
Je fais de mon mieux papa
Pour ne jamais baisser les bras
Les frontières maman
J'les vois dans le regard des gens
Mais je te promets papa
De ne jamais fermer mes bras
J'te promets papa
J'te promets papa

Alors je regarde en l'air
Vers cette terre imaginaire
Je t'y vois heureux mon père
Fier et libre comme l'air

Alors je te regarde maman
Comme un soleil toujours levant
La lumière de tes enfants
À jamais libre comme le vent

Ou que j'aille maman
Je garde ta souffrance au ventre
Je fais de mon mieux papa
Pour ne jamais baisser les bras
Les frontières maman
J'les vois dans le regard des gens
Mais je te promets papa
De ne jamais fermer mes bras
J'te promets papa
J'te promets papa...




La version de l'album, au son plus net