Ecouter

Guerre



Tout a commencé  une nuit de février:
Petite fille pleurait à l’ombre, à l’ombre
De sa maison, sa maison dévastée
Par une guerre longtemps programmée.

Tout s’est fini, tout s’est fini un soir,
Morte dans ses bras, la petite lueur d’espoir.
Sa vie sur l’heure d’heureuse est devenue sombre.
Mais n’y a-t-il plus que les bombes, le noir ?

Refrain :
Une histoire de la réalité, laissez-moi vous la raconter,
Cette impuissance désespérée, est-ce que vous la comprendrez ?
N’avez-vous jamais vu quelqu’un souffrir, sans forces pour résister ?
N’avez-vous jamais vu un homme mourir sans y être prêt ?

La petite fille a grandi, a grandi,
Avec dans son cœur une flamme de rage.
L’enfant s’est transformée en vraie femme,
Elle a changé jusqu’au fond de son âme.

Elle se bat maintenant pour la paix, pour la paix ;
Elle est enfin devenue vraiment sage ;
Et grâce à sa force et à son envie
Le monde entier pourra espérer.

Refrain :
Une histoire de la réalité, laissez-moi vous la raconter,
Cette impuissance désespérée, est-ce que vous la comprendrez ?
N’avez-vous jamais vu quelqu’un souffrir, sans forces pour résister ?
N’avez-vous jamais vu un homme mourir sans y être prêt ?

Refrain 2 :
Une histoire de la vérité, laissez-moi vous la raconter,
Cette impuissance désespérée, deviendra-t-elle du passé ?
Toutes nos voix pourraient nous sauver, tout changer, en chantant la paix ;
Votre seule voix viendra vous sauver, et vous permettre d’être vrais.