-----------
Volet 1
Volet 3
-----------

Enfants du 20 décembre 1848 (volet 2)

« Mes amis,
Les décrets de la République française sont exécutés :  Vous êtes libres. Tous égaux devant la loi, vous n'avez autour de vous que des frères. (...) 
»
Joseph Napoléon Sébastien SARDA GARRIGA,
Commissaire général de la République
Saint-Denis de la Réunion, 20 décembre 1848

2011
Les empreintes de l’esclavage, de l’engagisme, de la colonisation, sont encore bien profondes dans la société réunionnaise. Il n’est toujours pas simple de descendre des asservis et peut-être encore moins de ceux qui asservissaient. Cependant, le déni du passé qui a prévalu jusque vers 1980 est en train de disparaître. Le droit et le devoir de mémoire sont revendiqués. Le métissage qui s’accentue de naissance en naissance témoigne de la puissance de vie et de l’envie d’harmoniser enfin nos ancêtres et nous-mêmes.



Fantômes créoles

Il n’a pas tué,
n’a pas été battu,
n’a pas connu la faim.

Il a le droit de parler,
de danser,
d’exister.

Seulement, il est hanté.

Par :
(sa mère) la bonne affamée,
(son père) le coupeur de canne épuisé,
(son grand-père) le contremaître aux poings serrés
(sa grand-mère) l’engagée qui s’est fait lyncher,
(son arrière-grand-père) le colon qui a été dépouillé,
(son arrière-grand-mère) la boutiquière qui a démérité,
(son autre arrière-grand-mère) la jeune fille qui a été violée,
(son autre arrière-grand-père) l’agresseur qui lui a ri au nez,
... et tous les autres.

Tous les autres.

Il n’a pas tué,
n’a pas été battu.

La marmite à riz est là,
près de la cuisinière à gaz.
Ses enfants ont fini leurs devoirs ;
maintenant, ils regardent la télé.
Le dos droit, les yeux levés.

Ils ont le droit de parler,
de danser,
d’exister.

Seulement, lui et les autres vont bientôt les hanter.





  Enfants du 20 décembre


Ils marchent à mes côtés, leurs lèvres brillent.

Ils dansent autour de moi, leurs nez palpitent.

Guitare, djembé, piano
Kaïamb.
Métissage, héritage, métissage
Visages.

      On se regarde droit dans les yeux,
       Et je me reconnais.        




-----------
Volet 1
Volet 3
-----------

___________

Extrait de "Enfants du 20 décembre", exposition de Rieul Pade (peintre et sculpteur) et Marie-Catherine Daniel (auteur)