C(h)œurs de Citoyens

Catégorie La vie de la Cité

Fil des billets - Fil des commentaires

Le Pacte des Rêves, par Delphine Imbert

dimanche, mars 30 2014, par Lucie Chenu

(Ce billet, déjà publié sur le blog Sur les Frontières, aurait dû l'être ici aussi bien plus tôt, mais des soucis techniques nous ont empêché de le mettre en ligne. Voilà qui est réparé.)'

Lire la suite...


Catégorie: La vie de la Cité | 2 commentaires

Le calvaire des enfants malades, et de leurs parents

jeudi, février 27 2014, par Lucie Chenu

 Dans notre pays, chaque mairie porte à son fronton une bien belle devise : « Liberté, Égalité, Fraternité ». Et chaque camp politique y va de sa valeur de référence, en reprochant à l’autre de sacrifier la liberté, ou au contraire d’être inégalitaire. La petite dernière, la fraternité, est bien souvent reléguée au dernier rang, et on finit par ne plus la trouver que dans la religion ou le communautarisme.

Lire la suite...


Catégorie: La vie de la Cité | 2 commentaires

Cette "Journée internationale des droits de la femme" qu'on vide de tout contenu

vendredi, mars 8 2013, par Lucie Chenu

Nous étions nombreuses à ne pas vouloir parler de cette journée, parce que nous nous doutions qu'elle serait détournée de son but, qu'on en prendrait plein la figure pour pas un rond. Mais nous n'avons pas pu nous retenir, et finalement, c'est plutôt bien. Car nous avons des choses à dire et, d'une certaine façon, c'est l'une des attaques les plus pernicieuses qu'on puisse subir, ça : ne pas « oser dire » parce qu'on sait qu'on va s'en prendre plein la tronche.

Alors voilà, quelques témoignages, liens, coups de gueule ou sites à suivre, pour nous les femmes, pour nous les humains.

Aujourd'hui, 8 mars « Journée des droits des femmes », n'est pas le jour où l'on offre des fleurs à sa compagne, ni celle où l'on publie des blagues plus ou moins graveleuses sur Facebook.
C'est le jour, parmi tous les autres, où l'on regarde sa collègue au travail en se demandant si son mari ne la bat pas, où l'on pense à une amie qui a subi des attouchements (et j'insiste sur le « subi », au cas où il y en aurait qui émettraient des doutes). C'est une journée où l'on pense aussi aux hommes qui, pour une raison ou une autre (souvent, leur homosexualité), souffrent eux aussi d'une société où « l'Homme, le Mâle, le Vrai » (sentez l'ironie dans mes paroles) choisit pour les autres et selon les critères qui lui vont bien.

Je connais plusieurs hommes formidables dans mon entourage. J'espère qu'un jour, tous leur ressembleront. Alors, il n'y aura plus besoin d'une journée pour forcer les gens à se souvenir que les femmes ont les mêmes droits que « l'autre moitié de l'humanité ».

Vanessa Terral

C'est aussi le jour où on devrait se demander pourquoi les femmes ne sont pas simplement respectées à l'égal des hommes

Et pourtant, cette journée est détournée, elle devient la journée de la femme, la journée de la pouffe

C'est bien pour ça que je ne voulais pas en parler. Mais quelque chose m'a incité à changer d'avis. Je ne suis pas la seule, d'ailleurs ! C'est aussi le cas de Leslie Boulay (oui, celle qui a dessiné notre Marianne ^^) Et nous ne sommes pas les seules à nous mettre en colère.

Sachez-le, nous sommes nombreuses aussi, comme Tanxxx, à nous poser des questions sur le féminisme, à changer d'avis, à découvrir qu'il n'est pas ce que l'on nous avait dépeint, à évoluer au cours de notre vie de femme.

Heureusement pour nous, il y a des sites d'actualité qui se souviennent que l'humanité est composée pour 50% de femmes, comme Les Nouvelles News (oui, je sais, ce site est annoncé comme « malveillant », il a été piraté hier. La veille de la Journée internationale des droits de la femme, si j'accordais foi à la théorie des complots… En tout cas, si vous craignez un virus, mettez l'url dans vos favoris pour consulter le site plus tard) qui pointent ces éditeurs de presse qui rallument la guerre des sexe -- la misogynie fait vendre ! Il y a des écrivains engagés qui parlent de traite des femmes.

Il y a aussi un site pour la santé des femmes (et contre la maltraitance médicale), tenu par Martin Winckler, médecin et écrivain, qui s'intéresse aux droits des femmes et explique pourquoi.

Pour finir, un conseil en musique, une vidéo (c'est sur facebook, mais accessible même si l'on n'est pas connecté).


Catégorie: La vie de la Cité | 3 commentaires

"Liberté, Égalité, Fraternité, un chemin de vie", par Carole Ecoffet

lundi, juin 18 2012, par Lucie Chenu

Liberté, Égalité, Fraternité,

Ces trois mots font clairement partie de notre quotidien : fronton des mairies, pièces de monnaies ou feuilles d’impôts, pas un jour sans que nous les lisions. Héritage du Siècle des Lumières, cette devise est invoquée pour la première fois lors de la Révolution française. Souvent remise en cause, elle finit par s’imposer sous la IIIe République. Elle est inscrite dans la constitution de 1958 et fait aujourd’hui partie de notre patrimoine national.

Lire la suite...


Catégorie: La vie de la Cité | aucun commentaire

Droite comme la justice

dimanche, mai 6 2012, par Lucie Chenu

Comme je vous le disais hier, il y a cinq ans, des auteurs de SF, inquiets du programme électoral du ministre de l'Intérieur de l'époque, lançaient un Appel d'Air. Les textes ont par la suite été publiés par les éditions ActuSF ; le recueil est toujours disponible et les droits d'auteur sont en partie versés à RESF. Ils n'ont pas cessé de vivre pour autant, au contraire. L'année suivante, une pièce de théâtre, elle aussi intitulée Appel d'Air, reprenait le thème et des extraits d'une quinzaine de nouvelles.

Lire la suite...


Catégorie: La vie de la Cité | aucun commentaire

Cinq ans après, un nouvel Appel d'Air

samedi, mai 5 2012, par Lucie Chenu

Il y a cinq ans, une trentaine d'auteurs de SF et de Fantasy s'interrogeaient sur ce que serait notre avenir au lendemain des élections présidentielles, et lançaient un premier Appel d'Air. Les textes tout d'abord publiés sur le net furent ensuite réunis en un recueil édité par ActuSF.

Cinq ans plus tard, un nouvel Appel d'Air est lancé. Il est disponible gratuitement en e-book (aux formats PDF et ePub), toujours chez ActuSF. Aux auteurs de SFF se sont joints nombre de poètes. On y retrouve des habitués de C(h)oeurs de Citoyens. Voici le sommaire complet  :

Lire la suite...


Catégorie: La vie de la Cité | aucun commentaire

Danielle Mitterrand, la fondatrice de France Libertés

samedi, novembre 26 2011, par Lucie Chenu

Nous n'avons pas vocation à parler d'actualité. Mais voilà, Danielle Mitterrand n'était pas n'importe qui. Peu importe qu'elle ait été la « première dame » du pays – elle qui prônait l'égalité entre toutes et tous. Alors j'ai souhaité lui rendre hommage sur ce blog consacré à la liberté, à l'égalité et à la fraternité.

Lire la suite...


Catégorie: La vie de la Cité | 4 commentaires

Avoir la conjonction militante, de Delphine Kilhoffer

jeudi, juin 2 2011, par Macada

Il me semble que nous disons trop souvent "ou" quand il faudrait dire "et". Par exemple, on peut être homme politique ET délinquant sexuel. On peut être voilée ET féministe. Homosexuel ET chrétien. La liste est infinie.

Pourtant, une sorte de consensus social nous laisse à croire que certains mots ne vont pas ensemble ou, si ils sont utilisés dans la même phrase, c'est pour s'exclure mutuellement. N'est-ce pas, se faisant, nier la complexité de notre humanité ? Devons-nous nous limiter à des blocs de compréhensions simplistes ? La simplification est confortable, on le sait, elle permet de s'offrir l'illusion agréable d'un monde facile à comprendre et, d'une certaine façon, cohérent.

Pourtant, il me semble qu'il existe une autre forme de cohérence. Une cohérence plus profonde, bien que moins immédiate. En reconnaissant la complexité souvent paradoxale de chacun, nous acceptons de regarder les yeux grand ouverts l'autre. Et que voyons-nous ? Des différences, mais aussi, forcément, des similitudes. Parfois à peine perceptibles, parfois qui nous sont douloureuses - il est tellement plus agréable de penser que l'on a rien en commun avec un militant FN lorsque l'on est de gauche et vice versa. Pourtant, est-ce vraiment le cas ? En creusant, nous pourrions découvrir une conviction commune, si petite soit-elle, ou, qui sait, une passion partagée pour les puzzles de 2 000 pièces.

Là, en chaque autre, se cache au moins un petit morceau d'identité qui nous ressemble. Pour le voir, cela implique de mettre de côté les étiquettes ou au minimum d'accepter de les combiner dans des assortiments que nous n'avions pas encore pensés. Pour voir notre part commune, je crois qu'il est essentiel de réfléchir à la grammaire. Les conjonctions de coordination sont des mots de liaison. Efforçons-nous de les utiliser avec discernement dans notre société qui a besoin de liens qui unissent plutôt que de liens qui ligotent et emprisonnent. J'aime à croire qu'il est possible de dire : "Je suis différent(e) de toi et je suis ton ami(e)". Peut-être même : "Je suis en désaccord avec toi et je suis ton ami(e)."


Catégorie: La vie de la Cité | aucun commentaire

« A l’abri de rien », un webdoc de la Fondation Abbé Pierre

samedi, mars 12 2011, par Lucie Chenu

Nous connaissons tous la Fondation Abbé Pierre, nous savons tous le travail qu'elle fait auprès des plus démunis, nous avons tous entendu parler de sa lutte incessante contre le mal-logement. Mais savons-nous à quel point le mal-logement est horrible, injuste et cruel ?

Lire la suite...


Catégorie: La vie de la Cité | aucun commentaire

Le Collectif des Associations citoyennes

vendredi, mars 11 2011, par Lucie Chenu

Le saviez-vous ? Les associations loi 1901, sans but lucratif, font de la concurrence en "pratiquant des activités économiques" que pratiquent aussi, à des tarifs bien plus élevés, des entreprises. Bien entendu, il est hors de question d'empêcher des entreprises de gagner de l'argent. Le remède à cette concurrence déloyale (social ? Qui a dit "social" ?) est simple : cesser de subventionner les dites associations.

Celles-ci s'organisent et lancent un appel dont voici un extrait :

Le Collectif des Associations Citoyennes s’est constitué suite à la signature, le 18 janvier 2010 par le Premier Ministre, d’une circulaire qui encadre de façon sévère les règles de subventionnement des associations.

En affirmant que « la grande majorité des activités exercées par des associations peuvent être considérées comme des activités économiques », le gouvernement franchit ainsi une nouvelle étape, décisive, dans la mise en œuvre d’une politique « ultralibérale ». Menée avec constance, les objectifs poursuivis visent en réalité à affaiblir le secteur associatif et à favoriser son instrumentalisation par les pouvoirs publics : multiplication des appels d’offres et mise en concurrence quasi-systématique des associations entre elles, complexité croissante de la procédure de subventionnement pour les petites associations, perte de l’initiative des associations dans l’identification et la satisfaction de besoins d’utilité sociale ou d’intérêt général mise en place de critères d’évaluation de l’action associative totalement inadaptés.

En voulant réduire la plus grande partie des actions associatives à des activités marchandes, cette politique entend privilégier « le tout concurrence » au détriment de la solidarité et organise une réduction drastique des financements publics.

Pour en savoir plus : http://www.associations-citoyennes.net/


edit : on peut soutenir cette action en signant la pétition


Catégorie: La vie de la Cité | 3 commentaires

Les blogueurs se mobilisent pour les Restos du Coeur

samedi, février 26 2011, par Lucie Chenu

Tous les ans, Les Restos du Coeur lancent une campagne d'information par le net et en particulier les blogs. Pour chaque article de blog publié, Carrefour et Danone offrent dix repas.

Lire la suite...


Catégorie: La vie de la Cité | aucun commentaire

C(h)œurs de Citoyens, c'est quoi, ça ?

jeudi, janvier 6 2011, par Lucie Chenu

C'est vrai, ça, qu'est-ce que ça veut dire ? À part jouer avec les mots et les parenthèses, à quoi ça sert ?

Lire la suite...


Catégorie: La vie de la Cité | 29 commentaires