C(h)œurs de Citoyens

Catégorie Poèmes et chansons

Fil des billets - Fil des commentaires

J'voudrais t'aider, par Nathalie Dau

jeudi, mars 7 2013, par Lucie Chenu

Je n'peux pas te donner la vie

Je n'ai pas le pouvoir d'un dieu

J'peux juste établir le devis

De tout ce qui m'paraît odieux

Lire la suite...


Catégorie: Poèmes et chansons | un commentaire

Fils, petit frère, par Nathalie Dau

lundi, octobre 1 2012, par Lucie Chenu

Aux pays maquillés de crime et de paillettes

Où l’on vend les enfants arrachés aux bidons,

Dans les champs que la mort assigne à sa cueillette

En tueurs embusqués et poudres d’abandon,

Tu vis.

Lire la suite...


Catégorie: Poèmes et chansons | aucun commentaire

Amnesty, par Nathalie Dau

mercredi, juin 13 2012, par Lucie Chenu

Aux ongles rabattus

Crissant contre les murs,

À l'homme courbatu

Sous le poids des murmures,

À l'ombre qui s'égare

Et s'emplit d'autrefois,

À ce dernier regard,

À la perte de foi,

Lire la suite...


Catégorie: Poèmes et chansons | aucun commentaire

Consommation de masse, par Nathalie Dau

lundi, avril 23 2012, par Lucie Chenu

Je ne sais pas, je ne sais plus,

Je crois que je n'ai jamais su

Pourquoi le monde est ce qu'il est,

Pourquoi tout est-il aussi laid !

Je ne veux pas, je ne veux plus,

Je n'ai jamais vraiment voulu

Naître au milieu de vos erreurs

Et de vos valeurs extérieures.

Lire la suite...


Catégorie: Poèmes et chansons | un commentaire

Guerre, de Silane et Olivier Sébastien

vendredi, avril 29 2011, par Macada

Paroles et voix : Silane (à l'époque de l'enregistrement, elle n'avait pas encore 15 ans)

Musique et arrangements : Olivier Sébastien

Lire la suite...


Catégorie: Poèmes et chansons | 2 commentaires

Enfants du 20 décembre (volet 3 et fin)

lundi, avril 4 2011, par Macada

-----------
Volet 1
Volet 2
-----------

Enfants du 20 décembre 1848 (fin)

« Mes amis,
Les décrets de la République française sont exécutés :  Vous êtes libres. Tous égaux devant la loi, vous n'avez autour de vous que des frères. (...) 
»
Joseph Napoléon Sébastien SARDA GARRIGA,
Commissaire général de la République
Saint-Denis de la Réunion, 20 décembre 1848

2011
Les empreintes de l’esclavage, de l’engagisme, de la colonisation, sont encore bien profondes dans la société réunionnaise. Il n’est toujours pas simple de descendre des asservis et peut-être encore moins de ceux qui asservissaient. Cependant, le déni du passé qui a prévalu jusque vers 1980 est en train de disparaître. Le droit et le devoir de mémoire sont revendiqués. Le métissage qui s’accentue de naissance en naissance témoigne de la puissance de vie et de l’envie d’harmoniser enfin nos ancêtres et nous-mêmes.



Mémoire métisse (2)

Tu as des yeux qui ont enfoui leur âme,
Un nez volcan, des lèvres mauves
Et closes.

Masque d’ancêtre incrusté dans la peau,
Tu dissimules,
Tu déambules,
Tu funambules
D’amertumes en regrets,
De secrets en non-dits,
De fuites en dénis,
De remords en cauchemars...


STOOOOOP !

Ecoute,
Le réveil a sonné.




Transmission

L’homme dit :
« Je suis la continuité et mes ancêtres m’accompagnent. »

Il dit aussi :
« Mais je ne suis pas mon père, ni mon grand-père, ni le père de celui-ci.
Je suis moi, et je ne veux ni de leurs chaînes ni de leurs fouets.
Je suis libre, ni victime ni coupable
».

Il dit encore :
« J’accepte avec courage et fierté de savoir d’où je viens.
Je revendique le droit et le devoir de mémoire,
pour que mes enfants, eux aussi, aient le choix d’être libres
».


___________

Extrait de "Enfants du 20 décembre", exposition de Rieul Pade (peintre et sculpteur) et Marie-Catherine Daniel (auteur)

-----------
Volet 1
Volet 2
-----------


Catégorie: Poèmes et chansons | aucun commentaire

Liberté, Égalité, Fraternité (poème), par Victor Hugo

samedi, mars 5 2011, par Citoyen

Depuis six mille ans la guerre

Plaît aux peuples querelleurs,

Et Dieu perd son temps à faire

Les étoiles et les fleurs.

Lire la suite...


Catégorie: Poèmes et chansons | un commentaire

Enfants du 20 décembre (volet 2)

mercredi, mars 2 2011, par Macada

-----------
Volet 1
Volet 3
-----------

Enfants du 20 décembre 1848 (volet 2)

« Mes amis,
Les décrets de la République française sont exécutés :  Vous êtes libres. Tous égaux devant la loi, vous n'avez autour de vous que des frères. (...) 
»
Joseph Napoléon Sébastien SARDA GARRIGA,
Commissaire général de la République
Saint-Denis de la Réunion, 20 décembre 1848

2011
Les empreintes de l’esclavage, de l’engagisme, de la colonisation, sont encore bien profondes dans la société réunionnaise. Il n’est toujours pas simple de descendre des asservis et peut-être encore moins de ceux qui asservissaient. Cependant, le déni du passé qui a prévalu jusque vers 1980 est en train de disparaître. Le droit et le devoir de mémoire sont revendiqués. Le métissage qui s’accentue de naissance en naissance témoigne de la puissance de vie et de l’envie d’harmoniser enfin nos ancêtres et nous-mêmes.



Fantômes créoles

Il n’a pas tué,
n’a pas été battu,
n’a pas connu la faim.

Il a le droit de parler,
de danser,
d’exister.

Seulement, il est hanté.

Par :
(sa mère) la bonne affamée,
(son père) le coupeur de canne épuisé,
(son grand-père) le contremaître aux poings serrés
(sa grand-mère) l’engagée qui s’est fait lyncher,
(son arrière-grand-père) le colon qui a été dépouillé,
(son arrière-grand-mère) la boutiquière qui a démérité,
(son autre arrière-grand-mère) la jeune fille qui a été violée,
(son autre arrière-grand-père) l’agresseur qui lui a ri au nez,
... et tous les autres.

Tous les autres.

Il n’a pas tué,
n’a pas été battu.

La marmite à riz est là,
près de la cuisinière à gaz.
Ses enfants ont fini leurs devoirs ;
maintenant, ils regardent la télé.
Le dos droit, les yeux levés.

Ils ont le droit de parler,
de danser,
d’exister.

Seulement, lui et les autres vont bientôt les hanter.





  Enfants du 20 décembre


Ils marchent à mes côtés, leurs lèvres brillent.

Ils dansent autour de moi, leurs nez palpitent.

Guitare, djembé, piano
Kaïamb.
Métissage, héritage, métissage
Visages.

      On se regarde droit dans les yeux,
       Et je me reconnais.        




-----------
Volet 1
Volet 3
-----------

___________

Extrait de "Enfants du 20 décembre", exposition de Rieul Pade (peintre et sculpteur) et Marie-Catherine Daniel (auteur)


Catégorie: Poèmes et chansons | 4 commentaires

Étrangers !, par Jean-Pierre Andrevon

samedi, février 12 2011, par Citoyen

Une chanson de Jean-Pierre Andrevon à lire et écouter


Lire la suite...


Catégorie: Poèmes et chansons | aucun commentaire | une annexe

Enfants du 20 décembre (volet 1)

mercredi, février 2 2011, par Macada

Enfants du 20 décembre 1848 (volet 1)

20 décembre 1848 : abolition de l'esclavage à la Réunion

http://ouielire.free.fr/AntreLire/documentsLEF/declaration20dec.jpg

« Mes amis,
Les décrets de la République française sont exécutés :  Vous êtes libres. Tous égaux devant la loi, vous n'avez autour de vous que des frères. (...) 
»
Joseph Napoléon Sébastien SARDA GARRIGA,
Commissaire général de la République
Saint-Denis de la Réunion, 20 décembre 1848

2011
Les empreintes de l’esclavage, de l’engagisme, de la colonisation, sont encore bien profondes dans la société réunionnaise. Il n’est toujours pas simple de descendre des asservis et peut-être encore moins de ceux qui asservissaient. Cependant, le déni du passé qui a prévalu jusque vers 1980 est en train de disparaître. Le droit et le devoir de mémoire sont revendiqués. Le métissage qui s’accentue de naissance en naissance témoigne de la puissance de vie et de l’envie d’harmoniser enfin nos ancêtres et nous-mêmes.



Je suis l’enfant de haine, je suis l’enfant de honte

Ma mère vient de l’Afrique.
Domptée par le chabouk,
Elle s’est agenouillée.

Je suis l’enfant de honte

Mon père vient de France.
Il rit quand le chabouk
Eclabousse de sang,
Le dos de l’encordée.

Je suis l’enfant de haine

Ma mère ne pleure pas
Au fond de ses guenilles,
Sabot de bouc attend
D’invoquer le djembé.

Je suis l’enfant de haine

Mon père s’est effrayé
De son rire envoûté.
Avec le fouet, il a enterré
Les oreilles coupées.

Je suis l’enfant de honte.

Puis le temps a passé,
Mais la tombe est restée,
Enkystant de secrets
Ma vie d’enfant mort-né.

Mais, moi, je ne veux plus
Etre enfant de la haine,
Etre enfant de la honte.

Alors je vais pleurer…et puis me pardonner.




Mémoire métisse (1)

Regard de plomb,
Lèvres figées,
Le dos courbé,
Par le passé,
Tu ne dis rien,
N’en pense pas moins,
Larmes rentrées,
Courage brisé,
Servilité,
Manque d’aplomb.

Redresse-toi, mon frère,
Relève-toi ma soeur.

Prends la force de nos grands-pères,
La ténacité des grands-mères.
Laisse leur douleur aux opprimés,
Leur suffisance aux mal-aimés.

Fais ton deuil de leur malheur,
Et trouve en eux la liberté.

La liberté qu’ils t’ont donnée.

Souris.


-----------
Volet 2
Volet 3
-----------

___________

Extraits de "Enfants du 20 décembre", exposition de Rieul Pade (peintre et sculpteur) et Marie-Catherine Daniel (auteur)


Catégorie: Poèmes et chansons | 4 commentaires